Les réseaux sociaux

Le cas Olivier Liron… Ou l’analyse d’une communication parfaite

Après un premier article intitulé « Quand les auteurs s’emparent des réseaux sociaux« , j’ai voulu aller plus loin en analysant la communication d’un jeune auteur sur Facebook et Instagram. Le candidat idéal pour cet exercice est Olivier Liron qui a créé le buzz avec la sortie de son deuxième roman, Einstein, le sexe et moi.

Qui est Olivier Liron ?

Né en 1987, Olivier Liron a étudié à l’École normale supérieure et est agrégé d’espagnol. Fort de ses diplômes, il devient enseignant à l’université Paris 3 – Sorbonne Nouvelle dans la matière « littérature comparée ». En parallèle, il décide de se former à l’interprétation et à la danse contemporaine à l’École du Jeu et au cours Cochet. Il choisit ensuite de se consacrer exclusivement à l’écriture et au théâtre.

En 2016, sort son premier roman, Danse d’atomes d’or, chez Alma Editeur. Il écrit également des pièces de théâtre, des scénarios pour le cinéma et des fictions sonores pour le prestigieux Centre Pompidou.

En 2017, il adapte son roman Danse d’atomes d’or pour le cinéma dans le cadre de la promotion « Adaptation de romans » de la Fémis. L’année suivante, il crée le spectacle « La vraie vie » d’Olivier Liron. Il sort également son deuxième roman, Einstein, le sexe et moi, toujours chez Alma Editeur.

Photo©️Nieszawer Celine / Leextra Ursula Sigon

Extrait de ma chronique publiée sur mon blog personnel Anything is possible

(…)

Il faut reconnaître que notre cher Olivier Liron est brillant comme peu le sont et jouit d’une plume incroyable. Pour vous planter le pitch, l’auteur a participé à Questions pour un champion en 2012. De son passage, est né Einstein, le sexe et moi. De prime abord, on pourrait craindre un profond ennui à l’image de l’émission de France 3.
Le tour de force de l’auteur est de nous tenir – limite en apnée – pendant 200 pages. On ne décroche pas une seconde tant Olivier Liron nous transporte au coeur de l’émission mais surtout dans les profondeurs de ses pensées, de ses faiblesses, de ses moments de bonheur.

(…)

Pour lire la chronique dans son intégralité, rendez-vous ICI !

Les trois atouts considérables de sa communication

Analyser sa communication, au moment de la sortie de son dernier roman, revient à mettre le doigt sur trois atouts considérables qui n’ont fait que booster sa (bonne) réputation.

N°1 : Un roman incroyablement réussi

Même avec la meilleure communication du monde, votre roman peinera à trouver son public s’il n’est pas à la hauteur. Le passé nous a prouvé qu’un livre n’a pas besoin d’être très bien écrit pour « fonctionner ». Il doit être accrocheur grâce à son histoire, ses personnages, son univers, son ambiance, son message, etc. Nombre de paramètres entrent en compte pour sortir du lot (et plaire). Démuni d’un nom, d’un style et d’un univers, n’importe quel roman aura des difficultés à se faire connaître.

Force est de constater que le roman d’Olivier Liron est particulièrement réussi. L’écriture est fluide et agréable, le style est parfait, l’histoire et le ton sont originaux, le narrateur est hautement touchant. D’un point de vue purement objectif, il est difficile de trouver des défauts à ce livre. A moins d’être considérablement de mauvaise foi.

Les qualités intrinsèques à Einstein, le sexe et moi aident largement à sa (bonne) communication.

N°2 : Un capital sympathie indéniable

Certains auteurs ont une aura particulière et savent s’attirer la sympathie des gens. Olivier Liron a réussi le tour de force d’être adoré du plus grand nombre. Ses lecteurs (et même les autres) le trouvent intelligent, gentil et adorable. Ils répondent donc présents pour le soutenir dans son quotidien, dans sa « publicité » pour ses livres, dans ses coups durs.

Son storytelling [Le storytelling est littéralement le fait de raconter une histoire à des fins de communication.] est juste parfait. Il a su faire de ses « différences » sa force. Il met en avant le fait qu’il soit autiste asperger (avec tous les petits « trucs » que ça provoque). Il insiste sur sa sensibilité, son amour pour sa grand-mère Josefa, son amour pour ses lecteurs. Il a toujours un mot, une attention… Il enchaîne les rencontres dans les librairies et n’hésite pas à poser avec toutes les personnes qui se déplacent pour lui. Il a bien compris l’importance de partager en texte et en photos tous ces moments précieux.

Olivier Liron avec l’auteur Jean-Benoît Dumonteix

Il a su créer un sentiment de proximité entre lui et ses lecteurs. Il est très fort car on a tous l’impression d’être proche de lui. J’ignore ce qui est calculé (ou pas), mais en tout cas, on ressent une sincérité et une authenticité folles dans sa façon de faire. Et c’est sûrement ce qui fait son succès.

On le sent à fond mais tellement honnête… Il kiffe son quotidien, les chroniques, les interviews, les papiers dans la presse, les dédicaces, etc. Il partage tout ça avec sa communauté et ça fonctionne !

N°3 : Une présence quasi-permanente sur les réseaux sociaux

Le dernier atout qui revêt toute son importance est la présence quasi-permanente d’Olivier Liron sur les réseaux sociaux. Depuis la sortie de son dernier roman (et même avant), j’ai bien l’impression que pas un seul jour ne se soit passé sans post sur Facebook et Instagram.

Il partage au maximum tout élément utile pour sa communication.
Exemples :
– Dates des signatures
– Compte-rendus des moments de signatures
– Photos avec les lecteurs
– Remerciements aux libraires
– Les coups de coeur des libraires pour ces livres
– Les articles de presse (chroniques et interviews)
– Les chroniques des blogueurs/blogueuses sur ces deux romans
– Actualités théâtrales
– Informations « personnelles »
– Photos « dossier » de lui enfant
– Photos de lui adulte avec sa grand-mère
… Ou avec une madeleine
… Ou complètement loufoques
– Ses mésaventures
– Ses joies et ses peines
– Ses avis sur d’autres livres

Etc.

A noter qu’il parvient à être aussi actif sur Facebook que sur Instagram. Sur ce dernier réseau social, il s’adonne aux plaisirs des Stories en postant régulièrement. Il n’hésite pas à remercier les lecteurs qui le tagguent pendant leur lecture et à tout partager (une personne qui « tombe » sur son livre en librairie, une autre qui est en train de le lire et une dernière qui en parle).

Les leçons à retenir de la communication d’Olivier Liron

La communication d’Olivier Liron, aussi parfaite soit-elle, ne s’est pas faite en un claquement de doigt. Il est évident qu’il la travaille depuis de nombreux mois (si ce n’est plus).

Communiquer sur les réseaux sociaux est particulièrement chronophage. Il faut du temps (beaucoup), de la patience (il n’y a pas de résultats visibles en 3 jours) et de la passion. Ce dont Olivier Liron n’est pas exempt.
Il faut aussi beaucoup d’énergie et d’investissement… Car malheureusement, il n’y a aucun résultat garanti. Il y a des recettes à appliquer mais subsiste une touche de « chance » (appelez ça comme vous voulez) pour que la mayonnaise prenne (restons dans la métaphore culinaire). Olivier Liron n’hésite pas à poster plusieurs fois par jour.

Sa petite touche à lui ? L’utilisation maximale des emojis… Ou l’art de rendre chaque post attractif ! Il mise beaucoup sur les coeurs pour montrer qu’il aime la vie, les lecteurs, tout le monde !

Il est également évident qu’il faut de la passion et en avoir envie. Tout le monde n’est pas prêt à mettre des pans de sa vie entre parenthèses pour assurer sa visibilité sur les réseaux sociaux. Vous pouvez avoir un travail à plein temps, vos activités d’auteur, un blog, un(e) amoureux(se), des enfants, des animaux, d’autres loisirs, etc. Les journées ne faisant malheureusement que 24 heures, il n’y a pas d’autres choix que de définir ses priorités.

La dernière leçon à retenir est qu’il faut avoir un minimum de connaissances des réseaux sociaux (il ne s’agit pas d’être un pro) pour communiquer correctement. Olivier Liron a bien compris les enjeux de la communication digitale.

∼∼∼

Pas le temps ? Pas l’envie ? Les réseaux sociaux et vous, ça fait 15 ? Je peux vous aider !
N’hésitez pas à m’envoyer un mail pour que nous puissions échanger sur vos interrogations, vos doutes, vos peurs, vos faiblesses… Ensemble, nous trouverons une solution adaptée à votre situation !

Pour me contacter, il suffit d’envoyer un mail à : fannycairon@gmail.com !

 

 

 

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.