Communication web

Confinement : Mes 7 conseils aux auteurs

Depuis une bonne semaine, tous les Français sont en état de choc, abasourdis par cette situation inédite, digne d’un mauvais film de science-fiction. Moi la première… En toute sincérité, je me suis sentie totalement anesthésiée. Les angoisses, les peurs, les interrogations n’ont cessé de tourner dans ma tête au point de me paralyser. De fait, cette dernière semaine fut loin d’être la plus productive professionnellement.

Clairement, je me suis dit que je ne devais pas être la seule dans ce cas… Et j’ai parlé à nombre de mes clients/auteurs. Tous m’ont fait part de leur ressenti, de leurs doutes, de leurs craintes, concernant un roman fraîchement sorti, des envois aux maisons d’édition, un livre à paraître, etc.

Puis, le temps a fait son œuvre. J’ai eu comme une révélation ce week-end, me disant que – quitte à ne pas avoir le choix – autant mettre ce temps à profit. J’ai donc prévu de travailler, d’avancer mes missions en cours, de suivre des formations déjà payées, de reprendre mon blog personnel, etc. Sur le plan personnel, je profite au maximum de m es enfants et on avance les travaux de notre maison. Voir le verre à moitié plein.

J’ai aussi beaucoup pensé à vous, à vos problématiques, à vos questionnements, j’aimerai donc vous proposer quelques conseils pour avancer dans vos activités d’auteur.

 

N° 1 – Écrivez !

Selon votre situation, c’est la meilleure occasion pour avancer votre manuscrit, réfléchir à un recueil de nouvelles ou enfin commencer un nouveau projet qui vous tient à cœur. Ne sombrez pas dans la déprime et dites-vous que c’est – peut-être – le coup de pied aux fesses dont vous avez besoin.

Je travaille actuellement avec un auteur sur les deux tomes de son livre… Je le conseille sur la construction des chapitres, de l’intrigue, des personnages, le rythme, etc. Nous avons fait le point il y a quelques jours car il compte bien profiter de cette période délicate pour avancer – voire boucler – ses manuscrits.

 

N° 2 – Mettez en place une stratégie digitale

Pour un auteur, encore plus s’il est indépendant, il est indispensable d’établir une stratégie digitale. Il faut être présent intelligemment sur le Net et sur les réseaux sociaux, afin de transmettre une image positive, de se créer une communauté et de trouver des lecteurs potentiels.

Rome ne s’est pas faite en un jour… Il faut faire preuve de réflexion et de patience. N’est-ce pas la période idéale pour s’y mettre ? Au travail !

 

N° 3 – Créez votre blog / site web

Il faut clairement oublier certaines idées reçues telles que “les blogs sont morts”… En tant qu’auteur, il est très important d’avoir une vitrine sur le Net. À partir du moment où on propose des choses à un public (quel qu’il soit), il me semble logique de se présenter. Non une page Facebook et/ou un compte Instagram ne sont pas suffisants. Il faut un site !

Quant à ceux qui ont un site pas terrible, c’est le moment idéal pour songer à une refonte. Un espace non-qualitatif renvoie une image négative et non-professionnelle qui peut vous desservir.

Les auteurs qui gèrent, foncez ! Quant aux autres, vous pouvez me contacter afin que nous trouvions ensemble les solutions les plus adaptées.

 

N° 4 – Réalisez un book trailer

Les auteurs autoédités sont de plus en plus nombreux à proposer leurs écrits. Vous pouvez avoir l’étoffe d’un Goncourt ou le talent de conteuse de Virginie Grimaldi, avec une mauvaise communication, vous ne tirerez jamais votre épingle du jeu.

Aujourd’hui, les images occupent une place prépondérante dans l’univers du web… Les book trailers se font de plus en plus remarquer par les internautes. Et si vous en faisiez un pour votre dernier livre ? C’est ce qu’a choisi l’auteur Pierre Faupoint qui a enregistré plus de 16 000 vues sur la vidéo promotionnelle de son roman Les Écervelés. Pour sa vidéo, il a fait confiance à mon collaborateur, spécialisé dans les book trailers pour les auteurs.

 

N° 5 – Travaillez votre communication visuelle

Je vois encore trop souvent des auteurs communiquer avec des visuels d’une qualité absolument déplorable. Entre les photos objectivement moches et celles qui semblent réaliser avec un téléphone de 2012, de nombreux comptes d’auteurs manquent de cohérence, de qualité et de professionnalisme.

La première chose à faire est d’avoir des photos de soi qualitatives. Pour cela, vous pouvez faire appel à une personne de votre entourage un minimum calée en photo ou carrément à un photographe professionnel. C’est un petit investissement mais qui en vaut largement le coup… Et surtout les photos durent dans le temps. Quand on communique, on ne peut pas miser sur une photo de soi au restaurant en train de commander une pizza, ou dans un rayon de supermarché.
Pour l’exemple, je pense aux sites des auteures Marie Boudoux d’Hautefeuille ou de Laurence de Bourbon-Parme qui se sont offert les services de professionnels… Et ça se voit !

  • La deuxième chose est d’avoir des photos de son livre joliment mis en scène. Pour cela, plusieurs possibilités :
    Vous vous retroussez les manches et faites appel à votre côté créatif/artistique.
  • Vous proposez votre livre à des influenceurs en espérant que l’un d’entre eux fasse une belle photo. Si la personne est sympa, vous pourrez l’utiliser régulièrement en la taguant !
  • Vous m’envoyez un message ! L’Agence a régulièrement réalisé des mises en scène de livres pour des auteurs mais également des acteurs du monde du livre comme Cultura ou Robert Laffont.

 

N° 6 – Suivez des formations

De nombreuses plateformes proposent des formations gratuites ou payantes pour acquérir de nouvelles compétences ou se perfectionner : formation d’écriture, de photo, de communication, de gestion du temps, etc. Il y en a pour tous les goûts et tous les niveaux !

Profitez de ces moments confinés pour vous former ! Apprendre des choses est très bénéfique et épanouissant.

 

N° 7 – Ne paniquez pas

  • Un livre dont la sortie est prévue prochainement ? Vous reportez !
  • Une période de calme ? Vous écrivez !
  • Des moments de doute ? Vous vous formez !
    Etc.

Il y a deux écoles :
– Ceux qui vont rester en apnée et reprendre leur souffle à la fin du confinement
– Ceux qui vont en profiter pour avancer au maximum

Alors je ne dis pas que c’est facile… Lorsqu’on est un minimum conscients de la situation, il est difficile de sourire, d’être serein et d’être positif… Mais tout ça finira bien par passer. Et puis c’est l’occasion de se recentrer sur l’essentiel.

Prenez soin de vous et de vos proches ! C’est le plus important !

 

Je vous invite à consulter l’ensemble de mes prestations juste ICI. Parce que la période est loin d’être évidente pour tout le monde, j’ai envie de vous aider autant que possible. Pour cela, j’ai décidé de vous offrir 10 % de remise sur l’ensemble de mes prestations. Pour toute demande d’informations, n’hésitez pas à me contacter par mail à : fannycairon@gmail.com.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.