L’importance des influenceurs littéraires

Au début de mon agence, un de mes services proposés était la relation avec les influenceurs tant je crois fort en leurs « pouvoirs ». En tant qu’auteur, les blogueurs littérateurs, booktubeurs et autres bookstagrammers sont essentiels dans la promotion de votre livre. Mode d’emploi.

Qu’est-ce qu’un influenceur ?

Un influenceur est une personne qui a réussi à bâtir une audience qualifiée sur son site web ou ses réseaux sociaux. De manière très concrète, son compte est suivi par des milliers de personnes et ses publications sont énormément likées et commentées.

 

Les « pouvoirs » des influenceurs ?

– Ils peuvent influencer les choix des personnes qui les suivent.
– Ils possèdent un fort pouvoir de recommandation.

Les bons influenceurs ont réussi à créer un lien spécial avec les gens qui les suivent : la confiance.

Ce sont ces mécanismes de bouche-à-oreille et d’identification qui se produisent également avec les influenceurs.
Pour schématiser, ils vous inspirent, vous aimez l’image qu’ils renvoient et vous aimeriez devenir comme eux. Cela vous donne envie de consommer les mêmes choses qu’eux.

C’est d’autant plus vrai avec les livres ! Quand on suit des personnes qui ont les goûts et préférences littéraires que nous, nous sommes plus enclins à écouter et suivre leurs conseils de lectures.

 

Pourquoi faire appel aux influenceurs ?

C’est un moyen détourné mais assurément plus efficace de faire la publicité de son livre ! En comprenant les règles du jeu et en les utilisant correctement, il est possible de se faire remarquer sur le Net. Prenons certains livres qui ont déferlé sur Instagram comme La Vraie vie d’Adeline Dieudonné ou Einstein, le sexe et moi d’Olivier Liron.

Attention, il n’est pas obligatoire d’être dans une maison d’édition pour plaire aux influenceurs… Je constate que mes clients en auto-édition ont tous des billets de blog ou des posts Instagram sur leurs romans.

À savoir :
Les partenariats ne sont pas uniquement réservés aux « gros » auteurs comme Marc Levy ou Guillaume Musso. Les influenceurs travaillent avec tout le monde, à condition de bien savoir leur parler.
Le « reach » (la portée) que peuvent atteindre les publications est beaucoup plus important que sur n’importe quel autre canal marketing.
Faire promouvoir son livre par un influenceur est moins agressif et paraît beaucoup plus naturel qu’une publicité classique.

 

Comment sélectionner le bon influenceur ?

  • Tous les influenceurs ne seront pas bons pour vous
  • Certains sont sursollicités (les « gros » comptes travaillent exclusivement avec des « grosses » maisons d’édition)
  • Certains demandent un budget pour parler du livre
  • D’autres ne seront pas dans votre thématique (ne pas proposer son roman historique à un adepte du young adult !)
  • Quelques-uns ne voudront tout simplement pas collaborer avec vous

C’est parfaitement normal !

Il y a deux questions primordiales à se poser quand l’on souhaite nouer un partenariat avec un influenceur :

  • L’audience de cette personne correspond-elle à ma cible de lecteurs ?
  • Quel est le taux d’engagement de cet influenceur ? Est-ce que les gens interagissent (likes, commentaires, partages) avec les publications ?Il ne suffit pas de regarder le nombre de followers d’une personne pour se faire une opinion. N’oubliez pas que de nombreuses personnes sont malhonnêtes, ne jouent pas le jeu et n’hésitent pas à tricher en achetant des abonnés. Le souci est que ces derniers ne sont généralement pas de vraies personnes, donc il n’y aura aucune interaction avec les publications, et donc aucune possibilité d’achat de votre livre derrière.

Mes conseils pour trouver ses influenceurs

Mon premier conseil est de miser sur les « micro-influenceurs »… Ils sont de plus en plus sollicités tant ils sont intéressants à tout point de vue. Certes, ils n’affichent pas des milliers d’abonnés mais bénéficient d’une audience de qualité et particulièrement engagée.

Quelques chiffres :

En moyenne,
– les comptes qui ont entre 1 000 et 10 000 abonnés (les micro-influenceurs) ont un taux d’engagement de 6 % !
– les comptes qui ont entre 10 000 et 100 000 abonnés ont un taux d’engagement de 3,2 %.
– les comptes qui ont plus de 100 000 abonnés ont un taux d’engagement de 2 %.

 

En plus d’une communauté soudée, dans laquelle règne une plus grande confiance, les micro-influenceurs :

  • Sont plus ouverts au fait de collaborer avec des jeunes auteurs
  • Sont moins sollicités par les auteurs réputés et les maisons d’édition
  • N’ont pas d’exigences financières
  • Acceptent plus facilement des collaborations de long terme

Mon deuxième conseil est la façon de contacter les influenceurs… Cela fait clairement toute la différence ! Avant d’en contacter un, n’hésitez pas à le suivre pendant plusieurs semaines (mois ?) en montrant sincèrement votre intérêt pour son univers, ses publications, ses lectures. Adressez-vous ensuite à lui de manière courtoise et humaine. En tant que blogueuse moi-même, je suis sollicitée tous les jours pour tout et n’importe quoi (imaginez les gros comptes !!!).
Les influenceurs ne sont pas des « Monsieur et Madame Sandwich » juste là pour faire la promotion de tout… Quoi que ! Certains se prêtent bien au jeu !

Besoin de conseils ? N’hésitez pas à me contacter ! ♡

 

Partagez-moi !
Autres articles
Continuez votre lecture

Bonus gratuit

Téléchargez votre bonus gratuit

Avec ce workbook, j’ai envie de vous aider à réussir le lancement de votre livre. Il n’y a pas de recette miracle mais des actions qui ont fait leur preuve. Patience, passion, challenge au menu de ce workbook totalement interactif !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre navigation. En poursuivant, vous acceptez l’utilisation.